année


année

année [ ane ] n. f.
• 1170; lat. pop. °annata, de annus an
1Astron. Temps de révolution de la Terre autour du Soleil. Par ext. Temps de révolution d'une planète autour du Soleil, d'un satellite autour d'une planète. L'année de Mars, l'année lunaire. Année sidérale. Année tropique : temps qui s'écoule entre deux passages successifs de la Terre au point vernal (365,2421988... jours, pour l'année tropique moyenne). Année astronomique, d'une durée égale à l'année tropique moyenne, commençant conventionnellement à un instant où la longitude moyenne du Soleil atteint une valeur déterminée (moment qu'on maintient, grâce à la correction des années bissextiles, à la même date, le 1er janvier). ⇒ calendrier. (1877) Année de lumière. année-lumière. Des années de lumière.
Cour. Période de douze mois commençant le 1er janvier à 0 h pour un pays appartenant à un fuseau horaire donné et finissant le 31 décembre. Année civile. Les saisons de l'année. Souhaiter à qqn la bonne année, au nouvel an. — Chacun de ces espaces de temps rangés dans l'ordre chronologique et datés. L'année 1900. En quelle année ? L'année dernière, prochaine. C'est une bonne année pour le bourgogne. millésime. L'année sainte, climatérique. L'année séculaire. Au plur. Les années 60. Les années folles : les années 1920-1930.
2Période égale à douze mois, considérée dans sa durée seulement et commençant à une date quelconque. an . Il y a bien deux années que je ne l'ai pas rencontré. Il doit une année de loyer. Année budgétaire : période d'exercice d'un budget. Année sabbatique.
Cette période, à dater du jour de la naissance. âge. Il est dans sa dix-huitième année. « Courbé comme un vieillard sous le poids des années » (Hugo). Les vertes années : l'adolescence.
3Période d'activité, d'une durée inférieure à une année, mais considérée d'année en année. Année scolaire, théâtrale. Année ecclésiastique, commençant le premier dimanche de l'Avent. — Spécialt Durée annuelle d'études. Étudiant de deuxième année.

année nom féminin (latin populaire annata, classique annus, an) Durée conventionnelle voisine de la période de révolution de la Terre autour du Soleil. Temps que met une planète à faire sa révolution autour du Soleil : Année martienne. Période de douze mois correspondant à la révolution de la Terre autour du Soleil, commençant le 1er janvier et se terminant le 31 décembre, considérée dans sa durée ou dans sa situation relative : Les quatre saisons de l'année. Suivi d'une date, cette même période datée par rapport à un système chronologique, le plus souvent le système grégorien : L'année 0 de notre ère. L'année 1789. Durée de douze mois : Une interruption de deux années. Période de douze mois comptée depuis le début de quelque chose : La première année de la guerre. Durée de douze mois, considérée sous le rapport des événements qui l'ont marquée dans un domaine donné : Trois années sèches consécutives. Cinq années de prison. Période égale ou plus souvent inférieure à douze mois, commençant ou non le 1er janvier, pendant laquelle s'exerce effectivement une activité : L'année judiciaire. L'année scolaire. Période annuelle où est mis en honneur quelque chose ou quelqu'un : L'année de la femme, de l'enfance. Titre de revue périodique qui rend compte de l'activité manifestée au cours d'une année dans un domaine donné. ● année (citations) nom féminin (latin populaire annata, classique annus, an) Adolphe Philippe, dit Dennery, puis dit d'Ennery Paris 1811-Paris 1899 et Anicet Bourgeois 1806-1871 Pour une année où il y a des pommes, n'y a pas de pommes ; mais pour une année où n'y a pas de pommes, y a des pommes. La Fille du paysan Pierre Corneille Rouen 1606-Paris 1684 Je suis jeune, il est vrai ; mais aux âmes bien nées La valeur n'attend point le nombre des années. Le Cid, II, 2, Rodrigue année (difficultés) nom féminin (latin populaire annata, classique annus, an) Emploi 1. Il a dix ans / il est dans sa dixième année. Pour indiquer un âge, on emploie toujours an avec un numéral cardinal (dix ans) et année avec un numéral ordinal (dixième année). 2. L'an prochain / l'année prochaine. Avec les adjectifs comme premier, dernier, passé, prochain (qui indiquent une chronologie), on emploie indifféremment an ou année : l'année prochaine, l'an prochain. 3. Pendant dix ans / pendant dix années. Pour exprimer une durée, on emploie an ou année : année insiste sur le sentiment de l'écoulement du temps (pendant dix années) tandis que an est plus neutre (pendant dix ans). 4. Dix longues années. Avec un adjectif qualificatif, c'est toujours année qui est utilisé : dix belles années (et non dix beaux ans). Orthographe Les années trente. Le chiffre reste invariable : les années trente, les années soixante, etc. Emploi 1. Année / anan. 2. Année de lumière. → année-lumièreannée (expressions) nom féminin (latin populaire annata, classique annus, an) Années folles, période allant de 1918 à 1929, caractérisée par l'influence culturelle nord-américaine et une effervescence artistique dont Paris fut le centre. Année liturgique, année qui s'écoule depuis le premier dimanche de l'avent jusqu'au même jour de l'année suivante. Année de lumière, unité de longueur équivalant à la distance parcourue en un an par la lumière dans le vide. (Elle vaut environ 9,461×1012 km [symbole al].) [La forme courante est année-lumière.] Année sainte ou année jubilaire, année pendant laquelle on ouvre à Rome le grand jubilé. D'année en année, de façon continue et progressive. Être, entrer dans telle année (d'activité, d'âge), la commencer, y être. Souhaiter la bonne année à quelqu'un, lui adresser ses vœux pour le nouvel an.

année
n. f.
d1./d ASTRO Durée d'une révolution de la Terre autour du Soleil.
Année sidérale: durée de la révolution sidérale de la Terre par rapport aux étoiles fixes (365,2564 jours).
Année anomalistique: durée entre deux passages successifs au périhélie.
Année tropique.
Année de lumière ou année-lumière.
Année lunaire: période de douze ou treize mois lunaires (V. calendrier).
d2./d Cour. Période de douze mois comptant 365 ou 366 jours (année bissextile), commençant le 1er janvier et finissant le 31 décembre. Année civile. Souhaits de bonne année, qu'on adresse au début de chaque année.
|| (Maurice) Nouvel an. Faire l'année: fêter le nouvel an.
|| Chacune de ces périodes, envisagées dans leurs successions chronologiques et datées. L'année 1950. Les années 60, dont le chiffre des dizaines est 6.
d3./d Période de douze mois commençant à une date quelconque et envisagée du point de vue des événements qui s'y produisent. Il entre dans sa quatrième année.
d4./d Période consacrée à certaines activités, qui peut être inférieure à douze mois. L'année scolaire, universitaire: temps compris entre le début des cours et les grandes vacances. Année judiciaire: période pendant laquelle siègent les tribunaux.
d5./d HYDROL Période qui s'écoule d'un étiage absolu à l'autre.

⇒ANNÉE, subst. fém.
Temps de la révolution de la terre autour du soleil servant d'unité de temps et exprimant la durée.
A.— Période de 12 mois, du 1er janvier au 31 décembre, déterminée par son calcul en astronomie.
1. Année + adj.
a) ASTRONOMIE :
1. Pour en revenir à l'année égyptienne de 365 jours, le retard d'un quart de jour chaque année produisait un mois en 120 ans, un an en (...) années juliennes ou 1461 années égyptiennes. Après ce temps, l'année vague recommençait d'accord avec l'année solaire.
CHAUVE-BERTRAND, La Question du calendrier, 1920, p. 32.
SYNT. Année astronomique ,,Durée exacte de la révolution de la terre autour du soleil, telle qu'on l'obtient par les observations astronomiques.`` (Ac. 1835-1932); Année bissextile ,,Celle qui, dans notre calendrier, contient trois cent soixante-six jours; tandis que les années communes n'ont que trois cent soixante-cinq jours.`` (Ac. 1835-1932); Année civile (de 365 jours commençant le 1er janvier); Année grégorienne, Année julienne réformée au XVIe s. par le pape Grégoire XIII et généralement adoptée aujourd'hui partout; Année julienne, Année réformée par Jules César; Année lunaire ,,Espace de douze et quelquefois de treize mois lunaires, c'est-à-dire de douze ou treize révolutions de la lune autour de la terre.`` (Ac. 1798-1932); Année luni-solaire, Qui a rapport à la fois à la lune et au soleil; Année sidérale ,,Marquée par les étoiles et différant de vingt minutes de l'année tropique.`` (BOISS.8); Année tropique ou solaire ,,Comprenant une révolution entière du soleil.`` (BOISS.8); Année vague, Année civile et religieuse des Égyptiens, dont les différentes parties ne répondaient plus successivement aux différentes saisons de l'année solaire.
P. anal. Temps mis par les planètes autres que la terre pour accomplir leur révolution périodique autour du soleil. L'année de Jupiter, de Mercure, de Saturne.
P. ext. La grande année ou année parfaite, ou année du monde :
2. Nous voyons par Josèphe que l'on appelait la période de 600 ans la grande année. La période multiple de 3 600 ans, ou la semaine de grandes années, devait avoir le même caractère, celui d'une durée complète en elle-même, ramenant dans le monde un certain ordre après une révolution accomplie.
P. LEROUX, De l'Humanité, t. 2, 1840, p. 619.
b) Lang. cour. (même sens) :
3. C'est alors que le gouvernement à proprement parler (quoiqu'elle l'eût déjà exercé de fait) commença pour la mère Angélique; elle devint prieure sous la mère du Fargis abbesse, et resta en cette charge neuf ans, les neuf dernières années prospères et florissantes (1669-1678).
SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 157.
4. Cela fait 107 000 francs que j'ai en ce moment à donner par an, avant de dépenser un liard pour moi-même et pour la maison. Vous voyez que mes embarras, hélas! valent bien les vôtres. Heureusement j'ai eu l'Année terrible et Ruy Blas l'an passé, et j'ai cette année Marion de Lorme, et j'aurai, je pense, l'année prochaine, Le Roi s'amuse. Sans quoi, je ne m'en tirerais pas.
HUGO, Correspondance, 1873, p. 358.
5. Vendredi 1er janvier. Le premier jour de l'an, dans le vague de ma faiblesse, ne m'a pas donné l'impression, cette année, du renouveau d'une année nouvelle.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, janv. 1892, p. 175.
SYNT. L'année courante (synon. année en cours); l'année dernière; l'année écoulée; l'année précédente; l'année révolue; l'année suivante.
Spéc. [En parlant du début de l'année civile] Carte de bonne année; souhaiter la bonne année; souhaits de bonne année; vœux de belle et heureuse année; vœux de bonne année; vœux de nouvelle année.
2. Année + gén. l'art. déf. et le numéral cardinal ou ordinal. Syntagme désignant l'année civile utilisée pour la datation. L'année 1789, la neuvième année de son règne :
6. ... la production des années 1913, 1923 et 1933. Ce sont là des dates importantes pour la vie du livre comme pour la vie des peuples : dernière année de paix, retour aux conditions à peu près normales après la guerre, enfin année cruciale de la crise économique.
La Civilisation écrite, 1939, p. 2211.
3. Année, élément de syntagme nominal. Subst. + année; année + subst., subst. + part.-prép., subst. + prép. + inf. Le début de l'année; le bilan de l'année; l'année en cours; les années à venir; (la production qui augmente) d'année en année; une année durant.
Spéc., ASTRON. et PHYS. Année-lumière ou plus rarement année de lumière. ,,Chemin parcouru par la lumière dans le vide en une année, soit 9,46. 1015 mètres.`` (DUVAL 1959). Distance de un million d'années de lumière (Hist. générale des sciences, t. 3, vol. 2, 1964, p. 565) :
7. Les galaxies les plus lointaines que l'on puisse observer sont parties à plus de six cents années-lumière.
R. FURON, L'Évolution de la géologie au XXe siècle, 1956, p. 43.
MÉTÉOR. et lang. cour. Une année chaude, froide, pluvieuse, sèche.
B.— Toute période de 12 mois.
1. Année + adj.; année + subst.
a) VIE RELIG. ou CIVILE. Période de 12 mois ne commençant pas nécessairement le 1er janvier et comprenant le temps d'exercice (et s'il y a lieu de vacances) d'une activité spécifique donnée. Année ecclésiastique ou liturgique; année sainte (année du grand jubilé dans l'Église catholique); année religieuse; année judiciaire; année académique; année scolaire, universitaire; année préparatoire; première année de droit, de théologie; un élève, un étudiant de première, de seconde année; faire sa première année (être en première année) de médecine :
8. Les jeunes gens qui se proposaient de devenir maîtres d'école, (...) faisaient d'abord trois ans à l'école primaire supérieure, que l'on nommait alors, je l'ai dit, l'école professionnelle : première année, deuxième année, troisième année; pendant trois ans ils préparaient l'entrée à l'école normale primaire.
PÉGUY, L'Argent, 1913, p. 1139.
P. ext. Partie d'une période de 12 mois marquée par l'activité ou la production dans un domaine donné. L'année théâtrale, l'année littéraire, l'année agricole; le vin de l'année :
9. ... au bout de l'année apicole, qui est brève et dont l'activité ne s'étend guère que d'avril à la fin de septembre, nous aurons rencontré tous les mystères de la maison du miel.
M. MAETERLINCK, La Vie des abeilles, 1901, p. 16.
P. méton. La production de cette période. C'est une bonne année, une année moyenne, médiocre, une demi-année (Ac. 1798-1932).
Rem. Dans cet emploi, il est possible de dire une année longue, une année courte, etc.
SYNT. Année de disette; année de vaches maigres, année de vaches grasses.
b) P. méton. Périodique où chaque année sont enregistrés les principaux faits d'ordre scientifique, littéraire ou pratique, etc. qui se sont produits l'année précédente et p. ext. dans l'année en cours. L'année du jardinier (Arts et littératures dans la société contemporaine, t. 2, 1936, p. 5007). Synon. annuaire.
P. ext. Livraison annuelle (ensemble des fascicules publiés pendant une année, d'un périodique). Feuilleter deux années du « Magasin pittoresque » (H.-F. AMIEL, Journal intime, 1866, p. 519) :
10. ... les catalogues indiquent pour chaque titre quelle est l'année courante en lecture, quelle est l'année à la reliure, quelle est enfin la dernière année classée sur le rayon que doit occuper définitivement la revue.
La Civilisation écrite, 1939, p. 5005.
2. Année + gén. l'art. déf. et deux numéraux cardinaux consécutifs. Syntagme utilisé pour indiquer la date des années scolaire, universitaire, etc. ne commençant pas le 1er janvier :
11. Les observations magnétiques ont constitué la partie peut-être essentielle des deux « années polaires » 1882-1883 et 1932-1933; ...
Hist. générale des sciences, t. 3, vol. 2, 1964, p. 462.
C.— N'importe quelle période d'une durée de 12 mois au cours de laquelle se déroule tout ou partie d'une activité ou d'une existence. Les années de guerre, un garçon dans la douzième année.
1. [En parlant d'un événement unique ou périodique]
[Année étant souvent précédé du numéral cardinal] Une grande année de travail; le vin de l'année; l'événement de l'année. Avec var. an. Trois années (ans) de prison; quinze années (ans) de recherches; cinq années (ans) de services militaires; louer un logement pour une année (pour un an); à deux années (ans) d'intervalle :
12. L'aubaine connue sous les noms de fermage, rente, intérêt, se paye tous les ans; les loyers courent à la semaine, au mois, à l'année; ...
P.-J. PROUDHON, Qu'est-ce que la propriété? 1840, p. 247.
P. méton. Montant d'une année de loyer, de charges, de salaire :
13. Voilà, monsieur. Je dois quatre termes, une année! c'est-à-dire soixante francs.
HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 899.
[Année étant précédé du numéral ordinal] Syntagmes servant à marquer une date d'une période de 12 mois. La première année de la guerre; les premières années de (son) mariage; les premières années de la Révolution.
Absol., littér. Les années. Le temps. La marche des années; le poids des années (synon. des ans).
2. [En parlant d'un animé, pers. ou animal] Chacune des périodes de 12 mois de la vie d'un être, comptées depuis sa naissance. L'année de ses 18 ans.
a) Année + adj. Ses jeunes années; les plus vives années de ma jeunesse; les plus belles années de sa vie; ses dernières années :
14. Autre esquisse, d'où ressort ce point que la plume naturelle sied non moins à cet âge qu'aux premières années ou à la grande jeunesse : relevées celles-ci à une messe de mariage à Saint-Philippe du Roule.
MALLARMÉ, La Dernière mode, 1874, p. 815.
b) [Pour marquer certaines oppos. dans l'expr. de l'âge]
[Avec un coll. d'approximation, pour marquer une oppos. entre une durée approximative et une durée précise] Il a une trentaine d'années (p. oppos. à il a trente ans) :
15. Lucie remarquait près de sa tente, chaque matin, un petit ménage composé du mari, de la femme et d'un enfant. Le mari pouvait avoir une vingtaine d'années et la femme quatorze ou quinze ans.
J.-A. DE GOBINEAU, Nouvelles asiatiques, La Vie de voyage, 1876, p. 317.
P. anal. [Avec un nom de nombre cardinal pour marquer l'âge d'un produit naturel, notamment d'une liqueur] Un vin de cinq années (de bouteille).
Rem. 1. Pour l'âge, la lang. a tendance à opposer les pers. (un garçon de cinq ans) et les choses (un vin de cinq années). 2. La constr. numéral cardinal + années pour indiquer l'âge est rare, la tournure normale comportant le synon. an : un petit garçon de cinq années (H. QUEFFÉLEC, Un Recteur de l'île de Sein, 1944, p. 44).
[Avec le possessif et le numéral ordinal pour marquer une période de 12 mois non encore close] (Être) dans sa dix-septième année (p. oppos. à il a 17 ans) :
16. — Cécile est dans sa vingt-troisième année, et, si le malheur voulait qu'elle atteignît vingt-cinq ou vingt-six ans, il serait excessivement difficile de la marier.
BALZAC, Le Cousin Pons, 1847, p. 40.
PRONONC. :[ane]. LITTRÉ écrit : ,,a-née et non, comme disent quelques uns, surtout les gens du midi, an-née, où an est prononcé comme dans antérieur!`` MART. Comment prononce 1913, p. 131 note à ce suj. que ,,beaucoup de personnes conservent encore, très malencontreusement, le son nasal dans an-née, dans solen-nel et solen-nité, ou dans les adverbes en -amment ou -emment.`` Enq. :/ane1/.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. Année astronomique, temps de révolution complète de la terre dans son orbite autour du soleil. a) 1181-91 (CHRÉT. DE TROYES, Perceval, éd. W. Roach, 2282-83 : Ses chevaliers li ai tous Et mors et pris en ceste anee); fin XIIIe s. anee (HAGUIN, trad. du Livre des Jugements des Nativités, 4 c. 25 d'IBN EZRA ds LEVY, The astrological works of Abr. Ibn. Ezra, Baltimore, 1927, p. 72 s.v.); b) 1680 année Grégorienne (RICH. t. 1 [année moyenne introduite par Grégoire XIII]); 1704 année julienne (Trév. s.v. an [année moyenne introduite par J. César]); 1694 (Ac. : année lunaire, qui est de douze Lunes); 1680 année civile (RICH. t. 1); Ac. 1718 précise : Année Civile, Se dit par opposition à l'Année Astronomique ... L'Année Civile est de 365 jours; Et l'Année Astronomique est de 365 jours, 5 heures, 49 minutes; 1704 année bissextile (Trév. s.v. an : Les années 1700, 1800 et 1900 ne seront point bissextiles); c) p. anal. 1704 (ibid. : année planétaire est le temps qu'une planète employe à parcourir le zodiaque par son mouvement propre d'occident en orient); p. ext. 1838 (Ac. Compl. 1842 : Année. Grande année. Période de 36 000 ans après laquelle les platoniciens et les stoïciens prétendaient que les planètes se trouveraient exactement au même point, et qu'une ère nouvelle commencerait son cours); 2. cette période déterminée par un certain ordre de faits qui la remplissent a) 1690 année ecclésiastique (FUR. s.v. [du premier dimanche de l'avent au même jour de l'année suivante]); 1690 année climatérique (ibid. [chaque septième année, où l'on croyait que la constitution de chaque individu subissait une crise]); 1704 année sabbatique (Trév. s.v. : est la septième année pendant laquelle les Juifs laissaient reposer les terres, selon la loi de Moïse); b) p. ext. 1754 Année Littéraire, feuille critique fondée par Fréron qui a paru jusqu'en 1790; dès 1859 nouvelle Année Littéraire; cf. Lar. 19e s.v.; d'où 1866 Année Littéraire, Scientifique, Historique, etc... (Lar. 19e : Recueils périodiques publiés au commencement de chaque année, qui donnent sur la littérature, les sciences, l'histoire [...] un tableau exact de tout ce qui s'est produit dans ces différentes branches pendant l'année précédente); 1866 année du chrétien (ibid. : Recueil d'exercices pieux appropriés à chaque jour de l'année); 3. espace de douze mois par rapport à ce qui s'y passe sans égard à l'époque où il commence a) 1re moitié XVIe s. grande année « année d'abondance » (C. MAROT, Epist., Fripel. a Sagon, p. 234 ds GDF. Compl. : Par mon ame il est grant foyson Grand annee, et grande saison De bestes qu'on deust mener paistre); 1606 (NICOT s.v. : année pluvieuse, Annus pluviosus; [...] Une année de seicheresse, Sitiens annus); b) 1690 année d'exercice (FUR. s.v. : est celle où un officier qui a des compagnons exerce sa charge); cf. 1670 (vieilli), RACINE, Brit., 1° préf. ds DG : On suppute le temps par les années des empereurs; c) 1668 sens gén. (LA FONTAINE, Fable, VI, éd. Gohin, v. 21 : La veuve d'une année); d) 1694 « chaque espace de douze mois compté depuis la naissance d'une personne » (Ac. s.v. : il est sur sa septième année [...] de son âge); cf. au plur. les années (qui déterminent l'âge), 1636 (CORNEILLE, Le Cid, II, 2 ds DG : La valeur n'attend point le nombre des années); d'où 1643 « la vie » (CORNEILLE, Cinna, II, 1, ds DG : un plus puissant démon règne sur vos années); e) 1835 année scolaire (Ac. s.v. : Le temps qui s'écoule depuis la rentrée des classes jusqu'aux vacances); 1835 année théâtrale (ibid. : Le temps qui s'écoule depuis la rentrée de Pâques jusqu'à la clôture de la semaine sainte).
Dér. de an; suff. -ée; ou peut-être d'un lat. pop. annata (cf. ital. annata).
STAT. — Fréq. abs. littér. :22 213. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 30 468, b) 30 150; XXe s. : a) 32 965, b) 32 490.
BBG. — AQUIST. 1966. — BARR. 1967. — Bible 1912. — BOUILLET 1859. — BRUANT 1901. — Canada 1930. — CHARLES 1960. — CHASS. 1970. — DELC. t. 1 1926. — DHEILLY 1964. — DUBOIS (J.). Représentation des syst. paradigm. formalisés dans un dict. struct. Cah. lexicol. 1964, t. 2, n° 5, pp. 3-4. — DUBUC (R.). Pour savoir sur quel pied danser. Vie Lang. 1969, n° 212, p. 603. — DUL. 1968. — DUVAL 1959. — ESN. 1966. — Foi t. 1 1968. — FRIES t. 1 1965. — GALIANA Astronaut. 1963. — GALIANA Déc. sc. 1968. — GOUG. Mots t. 2 1966, pp. 90-91. — GUYOT 1953. — LACR. 1963. — LAF. 1878. — Lar. comm. 1930. — LE BRETON Suppl. 1960. — LE ROUX 1752. — LHOSTE-PÈPE 1964. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MARCEL 1938. — MASSON 1970. — MULLER 1966. — NOTER-LÉC. 1912. — NYSTEN 1824. — PIERREH. Suppl. 1926. — POPE 1961 [1952], passim. — PRIVAT-FOC. 1870. — REY-COTTEZ 1970, t. 38, p. 351. — ROMEUF t. 1 1956. — SARDOU 1877. — Sc. 1962. — SPR. 1967. — UV.-CHAPMAN 1956.

année [ane] n. f.
ÉTYM. 1170, anée; de an.
1 Didact. (qualifié par un adj.). Temps d'une révolution de la Terre autour du Soleil. An. || Année tropique ou solaire : temps qui s'écoule entre deux passages du Soleil au point vernal (365,242198 jours pour l'année tropique moyenne).Année astronomique, d'une durée égale à l'année tropique moyenne, commençant conventionnellement à un instant où la longitude moyenne du Soleil atteint une valeur déterminée (moment qu'on maintient, grâce à la correction des années bissextiles, à la même date, le 1er janvier). Calendrier. || Année anomalistique, planétaire, sidérale, synodique (→ ces mots). (1694). || Année lunaire, composée de douze ou treize mois lunaires (révolution de la Lune autour de la Terre). || Année luni-solaire, ou année attique, embolismique, intercalaire. Épacte. || Cycle de huit années lunaires. Octaétéride.
Hist. || Année julienne, grégorienne, républicaine ( Calendrier).
(1718). || Année civile, commençant le 1er janvier à 0 heure pour un pays appartenant à un fuseau horaire donné.
Cour. (employé sans adj. spécifique). Période de douze mois commençant le 1er janvier et finissant le 31 décembre (année civile). || Les époques de l'année. Équinoxe, mois, saison, semaine, semestre, trimestre. || Souhaiter à qqn la (une) bonne année, au Nouvel An.Loc. Bonne et heureuse année !Le début, la fin, le milieu de l'année. || Le bout de l'année : le bout de l'an.
1 Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière (…)
Lamartine, le Lac.
2 (…) il suffit qu'à la fin
J'attrape le bout de l'année.
La Fontaine, Fables, VIII, 2.
(Avec un adj., un démonstratif correspondant à un repère dans le temps ou suivi d'un nombre). Chacune des durées de douze mois rangées dans l'ordre chronologique. || L'année 1900. || L'année dernière, écoulée, précédente. || L'année présente. || Cette année. || L'année prochaine.
2 Au plur. || Les années 20, 30 : la décennie du siècle présent dont le chiffre des dizaines est 2, 3 (calque de l'angl. the twenties, the thirties). || Autour des années 20, 30. || « Dans la couleur des années vingt » (cit. 2).
2.1 (…) de tous les cinéastes contemporains, il (I. Bergman) est sans aucun doute le seul à ne pas renier ouvertement les procédés chers aux avant-gardistes des années trente, tels qu'ils traînent encore dans chaque festival de films expérimentaux ou d'amateurs.
J.-L. Godard, Jean-Luc Godard, in Coll. des Cahiers du cinéma, p. 124.
2.2 Ne me demande pas d'où vient le fric : je n'ai pas vécu un an à Rio pour rien. L'immobilier : les années 50, ce sera l'ère de l'immobilier.
Alain Bosquet, les Bonnes Intentions, p. 110.
Les années… (suivi d'un adj., qualifiant une période historique). || Les années folles : les années 1920-1930, en Europe occidentale et en Amérique du Nord.
2.3 Maintenant, la mode combinait une inspiration Années folles et une inspiration Western, le folklore du charleston et le folklore de la Prairie américaine.
Jean-Louis Curtis, le Roseau pensant, p. 94.
Didact. || L'année séculaire, celle qui termine un siècle.
3 (Av. 1550). Période égale à douze mois, commençant à une date quelconque.(Sans qualification). || Il y a bien deux années que je ne l'ai pas rencontrée. || Il s'améliore d'année en année, d'une année à l'autre. || Il doit une année de loyer. || Le revenu d'une année. || Un travail de plusieurs années.
3 Entre la veuve d'une année
Et la veuve d'une journée
La différence est grande (…)
La Fontaine, Fables, VI, 21.
4 Renverser en un jour l'ouvrage d'une année.
Racine, Mithridate, III, 1.
4.1 Autrefois, comme tout le monde, elle avait eu la notion des années qui passent et des changements qu'elles apportent. Comme tout le monde, elle avait dit, elle s'était dit, chaque hiver, chaque printemps ou chaque été : « J'ai beaucoup changé depuis l'an dernier ».
Maupassant, Fort comme la mort, éd. 1889, p. 298.
5 L'année est une couronne qui se compose de fleurs, d'épis, de fruits et d'herbes sèches.
Joseph Joubert, Pensées, XIII, 7.
(Avec un compl. de nom). || Une année de dur travail, de repos. || Après ces années d'activité fébrile…
REM. Dans ce type d'emplois, année est en concurrence avec an. Avec un numéral, année est moins fréquent : trois années de prison, deux années de service militaire, s'abonner, louer qqch. pour deux années. Dans d'autres cas, année est plus normal : à trois, quelques années d'intervalle, de distance. Louer au mois ou à l'année, et, par métonymie, « je dois quatre termes, une année » (Hugo).
Dans les emplois spéciaux ci-dessous, où la durée de douze mois est envisagée dans son contenu d'événements, on n'emploierait pas an.
Année de service, en parlant d'un soldat, d'un fonctionnaire. Annuité. || Année d'exercice, en parlant de fonctions exercées à tour de rôle.(Relig.). || Année de noviciat, de profession.
(Qualifié par un adj. ou un compl. de nom). Durée de douze mois possédant des caractères propres. || Une année dure, difficile, pénible… || Nous avons eu deux années de difficultés.
6 L'hiver de 1870-71 fut rude et cette année-là est restée longtemps dans le souvenir des Français comme l'« année terrible ».
J. Bainville, Hist. de France, p. 509.
L'année considérée par rapport à la température. || Nous avons eu une année pluvieuse, sèche, froide, chaude.
L'année considérée par rapport à la production économique, et en particulier aux produits agricoles. || Année d'abondance ( Abondance). || Année de prospérité; de crise, de disette. || Une bonne, une mauvaise année. || Une année excellente, médiocre pour le vin. Millésime.
7 (…) ils eurent bonne année,
Pleine moisson, pleine vinée.
La Fontaine, Fables, VI, 4.
4 Loc. Année de lumière : distance parcourue en une année par la lumière dans le vide. Année-lumière.
5 (Déb. XVIIe; avec un adj. numéral ordinal ou un adj. chronologique). Période de douze mois commençant à la date de la naissance d'une personne (année d'âge). Âge. || Être dans sa vingt-cinquième année. || La dernière année, les dernières années de sa vie.Au plur., vx. || Avoir vingt, trente années (cit. 8). (On dit an, en franç. mod.).Mod. || Il a une trentaine d'années.Les jeunes années de qqn, sa jeunesse. || Ses plus belles années. || Ses dernières années.
8 Combien aviez-vous d'années lorsque nous fîmes connaissance ?
Molière, le Mariage forcé, 1.
9 Tout tremble, tout fléchit sous tes jeunes années.
Corneille, Poésies diverses.
10 La valeur n'attend pas le nombre des années.
Corneille, le Cid, II, 2.
Vx ou littér. || Les années : l'âge, le cours de la vie.Syn. : les ans.
11 Il s'écrie, en voyant finir ses destinées :
Quoi ! la Parque a tranché le cours de ses années !
La Fontaine, les Filles de Minée, 445.
Spécialt. La vieillesse, le grand âge.
12 Courbé comme un vieillard sous le poids des années (…)
Hugo, les Orientales, VII.
13 (Ses traits) que les années avaient fatigués sans les vieillir.
France, l'Anneau d'améthyste, p. 207.
(Choses). || Un vin de quatre années (de quatre ans).REM. L'emploi de année, après un nom de nombre cardinal, est anormal. || « Un petit garçon de cinq années » (Queffélec, in T. L. F.).
6 (1690, année ecclésiastique). Par ext. (qualifié par un adj. ou un compl. de nom). Période d'activité, d'une durée égale ou inférieure à douze mois. || Année judiciaire, académique.(1835). || Année scolaire, limitée par les vacances. || Année d'études. || L'année universitaire.(1835). || L'année théâtrale, de l'ouverture à la fermeture des théâtres.
L'année agricole, apicole. || L'année économique, financière, budgétaire…(1690). Relig. || L'année liturgique, ecclésiastique, commençant au premier dimanche de l'Avent.(1704). || Année sabbatique : septième année, pendant laquelle, selon la loi mosaïque, on laissait reposer les terres. Sabbatique.
Spécialt. Durée annuelle d'études (avec un adj., souvent numéral ordinal). || Être en première, en quatrième année de médecine. || Elle commence sa première année de licence. || Il, elle fait sa première année.
7 Par métonymie. Contenu d'événements d'une année. || L'année littéraire, scientifique a été exceptionnelle.Spécialt. || Il a fait une mauvaise seconde année, de mauvaises études pendant sa seconde année.Une année médiocre, trop courte, une production annuelle.
(1754, l'Année littéraire; repris mil. XIXe). Périodique qui recense les événements marquants. || Année scientifique, littéraire. Annales, annuaire.
Ensemble des livraisons d'une publication pendant une année (légale). || Une collection de dix années de la Revue des Deux-Mondes. || Faire relier une année d'un journal.
COMP. Année-lumière.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • année — ANNÉE. sub. f. (On pron. Anée.) Le temps que le Soleil emploie à parcourir les douze signes du Zodiaque, et qui est de douze mois. Une année, deux années. L année passée. L année précédente. L année qui vient. L année prochaine. Cette année. La… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • année — Année. s. f. Le cours, l espace de l an. Une année. deux années. l année passée, precedente. l année qui vient, ou l année prochaine. cette année, la presente année. le cours des années. en cette année là, ce fut l année du grand Hyver. d année… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Année 0 — Année zéro Pour les articles homonymes, voir Zéro (homonymie). L année zéro n existe pas dans l ère chrétienne (Anno Domini), ni dans le calendrier grégorien ni dans le calendrier julien. L année 1 précéde donc immédiatement l an 1. Elle n existe …   Wikipédia en Français

  • Annee — Année Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Une année est, à la base, une unité de temps mesurant des phénomènes liés à une révolution complète de la Terre autour du Soleil. Sommaire 1 Unités… …   Wikipédia en Français

  • Année D — Année commune commençant un jeudi Une année commune commençant un jeudi est une année de 365 jours dont le 1er janvier et le 31 décembre tombent un jeudi, comme par exemple 1998 ou 2009. On[Qui ?] lui affecte la lettre dominicale D. Elle… …   Wikipédia en Français

  • Année DC — Année bissextile commençant un jeudi Une année bissextile commençant un jeudi est une année de 366 jours dont le 1er janvier tombe un jeudi, le 29 février un dimanche et le 31 décembre un vendredi, comme par exemple 2004 ou 2032. On lui… …   Wikipédia en Français

  • Année E — Année commune commençant un mercredi Une année commune commençant un mercredi est une année de 365 jours dont le 1er janvier et le 31 décembre tombent un mercredi, comme par exemple 2003 ou 2014. On lui affecte la lettre dominicale E.… …   Wikipédia en Français

  • Année ED — Année bissextile commençant un mercredi Une année bissextile commençant un mercredi est une année de 366 jours dont le 1er janvier tombe un mercredi, le 29 février un samedi et le 31 décembre un jeudi, comme par exemple 1992 ou 2020. On lui… …   Wikipédia en Français

  • année — cannée pannée vannée …   Dictionnaire des rimes

  • ANNÉE — s. f. Employé sans qualification, ce mot exprime Le temps que la terre met à faire une révolution entière dans son orbite, et pendant lequel le soleil nous semble parcourir les douze signes du zodiaque. L année passée. L année précédente. L année …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.